Vous êtes ici: Accueil > La revue de presse > 2015

2015

Revue de presse 2015/04/03 : LNC AU CŒUR DE LA SCIENCE

La quatrième édition du congrès Science académie a tenu toutes ses promesses avec la présentation des travaux scientifiques des élèves de première, du lycée Jules-Garnier. Un bel exemple d’investissement de la part de nos jeunes chercheurs en herbe.


Attentifs, les élèves sont confrontés à l’évaluation de leurs travaux par des chercheurs aguerris.
photo jacqotte samperez

Grâce au lycée Jules-Garnier, la Nouvelle-Calédonie est le premier territoire d’outre-mer à avoir rejoint le programme Science Académie. Depuis 2012, il permet à des élèves de première scientifique de s’initier à la recherche en effectuant une semaine de stage au sein d’un organisme de recherche calédonien, l’objectif étant que chaque élève expose son domaine de recherche à l’oral et réalise un poster en AO - le format type des scientifiques - rédigé en langue anglaise. Autant dire dans des conditions similaires à celles de chercheurs déjà aguerris !

Recherche.

Les sujets abordés sont extrêmement variés, puisque treize élèves ont présenté leurs travaux, dans autant de domaines de recherches différents. « Notre souhait, à travers cette expérience, est de confronter nos jeunes aux réalités du monde de la recherche en présence d’un jury », précise Denis Jolivet, professeur agrégé de science de l’ingénieur. Nathan Agez a, par exemple, souhaité aborder la corrélation entre les sécheresses constatées sur le territoire avec les phénomènes El Nino. Pour ce faire, il s’est immergé dans les données pluviométriques de Météo- France et les statistiques de l’IRD. « Mes conclusions m’amènent à relativiser les incidences entre les phénomènes météorologiques du type El Nino, avec les constatations effectuées sur le terrain. Il n’y aurait donc pas de liens avérés entre elles. » Concentré et semblant parfaitement maîtriser son sujet, il poursuit en confiant sereinement : « J’avoue ne pas me sentir plus stressé que ça. Le jury m’a, jusqu’ici, questionné de façon très claire et précise. »

Volontaire.

Les personnalités scientifiques semblent véritablement apprécier la démarche volontaire de ces jeunes chercheurs en herbe. « La présentation de l’ensemble des travaux est d’excellente qualité, même si les sujets abordés sont parfois d’une grande complexité. Les posters sont remarquables et les sujets pertinents ! », s’enthousiasme Thierry Laugier, chercheur à l’Ifremer. Sans conteste, ce rendez-vous annuel suscite une véritable émulation des élèves vers le monde scientifique. Pour preuve, cette ancienne participante, Lisa Hannecart, qui aborde sa première année de médecine : « Cette expérience m’a ouvert l’esprit scientifique, dans lequel il nous est possible de faire un beau parcours. Pour peu que chacun se donne la chance de réussir ! »

Les quatre lauréats

Les lauréats de la quatrième édition du congrès Science académie pourraient partir assister au festival Science Académie, à Paris, en juillet prochain. Il s’agit de :
• Lætitia Jaan : « La photosynthèse des coraux
tropicaux » ;
• Romain Fabre Bain : « L’étude des champignons endomycorhiziens » ;
• Nathan Agez : « Corrélation sécheresse NC au phénomène El Nino » ;
• Raymonde Nauka : « Etude de l’influence de la dispersion de graines par des fourmis ».

Hervé Coquoin

Mise à jour : 23 avril 2015

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique