Vous êtes ici: Accueil > La revue de presse > 2015

2015

Revue de presse 2015/04/29 : LNC LA NOUVELLE PERLE DE JULES-GARNIER

Dans moins d’un mois, le lycée Jules-Garnier enverra une nouvelle fois deux équipes aux championnats nationaux UNSS en Métropole. Parmi elles, une cadette de 16 ans, Esther Wejieme, grand espoir de l’athlétisme local.


Esther Wejieme (deuxième en partant de la gauche) n’a pas de rival calédonien, ni chez les filles, ni chez les garçons.
Photo unss

Il y a un an et demi, c’était une athlète presque anonyme qui s’entraînait à courir le 1000m sur les pistes du collège de Koumac. Aujourd’hui Esther Wejieme, 16 ans est devenue l’espoir du sprint calédonien au sein du fameux lycée Jules-Garnier et ses 23 titres de champion de France par équipes.
Plus encore, la jeune fille était tout simplement l’année dernière la meilleure sprinteuse française en catégorie minimes. Une transformation que l’on doit en partie à son entraîneur, à Nouméa, Eric Reuillard, qui n’a pas hésité à la tester sur des distances courtes alors qu’elle faisait du demi-fond. « Quand elle est entrée au lycée, je me suis dit que son physique pouvait lui permettre d’aller vite » explique le professeur de sport.

Vitesse. En effet, Esther Wejieme va vite, très vite même, jusqu’à se placer en tête des bilans nationaux. « Elle a tous les atouts pour atteindre le haut niveau, décrypte Eric Reuillard. La finesse de son bassin, ses longs segments et sa capacité à progresser rapidement en font une valeur sûre. Sans compter son mental de gagneuse. »
Si les promesses sont là, la route est encore longue. Jamais un athlète de Jules-Garnier brillant chez les jeunes n’a confirmé en seniors. « Le départ en Métropole pour les études est hélas fatal au niveau sportif même s’il est enrichissant à plein d’autres niveaux », explique Eric Reuillard. Esther, élève en classe de 1ère ES n’en est pas encore là.

Echéances. Pour l’heure, elle disputera, les 21 et 22 mai à Tourlaville (Manche), les championnats de France scolaires avec l’équipe cadettes de Jules-Garnier qui s’est qualifiée en fin de semaine dernière. Avec dans le viseur le titre mais aussi pourquoi pas un chrono sous les 12 secondes sur 100 m, après avoir réalisé 12”3 vendredi dernier (et un record à 12”2). Ensuite, Esther Wejieme aura rendez-vous à Port Moresby pour ses premiers Jeux du Pacifique, sous les couleurs de la sélection cagoue, où elle se frottera à des athlètes adultes venues de toute l’Océanie. C’est en 2016 qu’elle espère viser pour la première fois un titre national en individuel, cette fois sous le maillot de son club, le CA Jules-Garnier.

Repères
Une 30e qualification consécutive
Avec ses 39 titres de champion de France UNSS dont 23 par équipes, le lycée Jules-Garnier peut être considéré comme le meilleur établissement scolaire de France en athlétisme. En fin de semaine dernière, il s’est qualifié pour ses trentièmes championnats consécutifs, depuis 1985. Les 21 et 22 mai il tentera avec ses deux équipes (cadets et cadettes) de remporter deux nouveaux titres.

Les athlètes

L’équipe cadettes
Flora Chamoindri
(100 m haies et triple saut)
Esther Wejieme
(100 m et longueur)
Goélanne Rossignol (800 m)
Fiona Wawasse
(100 m et triple saut)
Jeanne Watha
(100 m haies et javelot)
Ashley Bologna
(lancer du poids)
Relais 4x100m

L’équipe cadets
Ulric Buama
(110 m haies et triple saut)
Pierre-Henri Poaniewa
(100 m et disque)
Toarii Zahn (100m et triple saut)
Charles Tafilagi
(poids et triple saut)
Waïa Waïemene
(200 m et javelot)
Caù Poanoui (800 m)

Yoann Cambefort

Mise à jour : 6 mai 2015

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique