Vous êtes ici: Accueil > La revue de presse > 2015

2015

Revue de presse 2015/08/08 : LNC LES SCIENTIFIQUES FÉLICITÉS

Le lycée Jules-Garnier a réuni jeudi ses élèves de deuxième année de prépa scientifique acceptés en école d’ingénieur. Le vice-recteur Patrick Dion a tenu à les féliciter.


Depuis 2004, il y a 100 % de réussite toutes filières confondues.
Photo A. M.

« Nos étudiants ont honoré le lycée », a lancé jeudi soir le principal de Jules-Garnier, Patrick Rétali, à l’ensemble des élèves accompagnés de leurs parents. Après deux années de prépa scientifique, 57 têtes pensantes sont parties passer leurs oraux à Paris. Fier de leur réussite (tous ont pu intégrer une école), le principal a salué leur « parcours d’excellence au plus haut niveau ». « Le lycée Jules-Garnier est représentatif de la Nouvelle-Calédonie. Il faut que tous les talents soient attirés par l’excellence. »
Cette année, quatre formations sont proposées, dont une première année en physique et technologie et sciences de l’ingénieur (PTSI). En deuxième année, l’offre de formation se répartit entre les filières PT (physique et technologique), PSI (physique et sciences de l’ingénieur) et ATS (adaptation de technicien supérieurs). Soit 78 élèves en prépa scientifique, une aubaine pour les étudiants qui n’ont pas ressenti la concurrence féroce de la Métropole.

Conditions favorables
Les billets d’avion offerts par la province Sud leur ont permis de partir ensemble et de s’entraider. « C’est mieux d’être avec les autres, ça dépayse moins et ça aide à décompresser », déclare Hugo, désormais ancien de la prépa PSI. Accepté à l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique, à Poitiers, il s’avoue soulagé : « En première année, il y a toujours quelques départs les premiers mois, mais ça passe vite. La seconde année, on respire un peu plus. »
L’objectif du proviseur est désormais de favoriser la mixité sociale : « On essaie d’éveiller des ambitions dès la seconde et la première. Il existe des opérations comme Sciences académie, qui permettent de faire découvrir des laboratoires et le milieu scientifique », précise-t-il.
Le leitmotiv reste le même que les années précédentes : « Il faut susciter des vocations. »

Alix Madec

Mise à jour : 31 août 2015

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique