MPS

Revue de presse du 20/07/2015 : Une classe de police scientifique au lycée de Jules Garnier.


Affaire d’un crime dans un lycée de Noumea, de jeunes enquêteurs recherchent des indices !


La classe de MPS (Méthode et Pratiques Scientifiques) s’est transformée en scientifiques du crime lors d’une journée encadrée par trois de leurs enseignants Madame Robert- Traeger, Madame Dulhoste et Monsieur Noellat. La simulation réelle d’un crime s’est effectuée dans la salle des sciences de 12h a 13h30.

Ce lundi 7 juillet, les élèves de la 206 pensaient se retrouver en cours habituel mais sont arrives devant une salle close et balisée. Ils ont abandonnes leur simple rôle d’étudiants pour devenir des maitres en enquête. Dès leur arrivée, les trois formateurs se sont mis directement dans la peau de leur personnage. Avec la mise en place de l’équipement adéquat pour réaliser leur métier (charlotte, gants, badge).


Une réalisation de deux groupes pour qu’à tour de rôle chacun travaille sur différentes facettes de la résolution d’un crime. Le premier groupe s’est d’abord chargé du relevé d’empreintes, avec du charbon et l’empreinte présente sur leurs badges pendant que le deuxième groupe réalisait la prise d’indices. Et chacun de ces groupes avait un professeur ainsi que deux élèves par groupe en tant que photographe.


Témoignage d’une élève de MPS : Je me suis inscrite en option MPS en ayant peur de ne pas m’y plaire. Mais par la suite, après quelques cours, je me suis rendu compte à quel point c’était intéressant, à chaque cours, on en apprend un peu plus sur différents sujets en rapport avec les sciences, comme l’astronomie, les enquêtes policière, … Beaucoup d’activités y sont proposées et chacune plus attractive les unes des autres.

Article rédigé par la classe 206.

Mise à jour : 12 novembre 2016

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères