Vous êtes ici: Accueil > La revue de presse > 2016

2016

Revue de presse 2016/05/26 : LNC JULES-GARNIER COURT APRÈS SON 42E TITRE

Les élèves athlètes de Jules-Garnier entrent en piste aujourd’hui à Limoges pour tenter de conquérir de nouvelles médailles d’or aux championnats de France.


Paris, le 24 mai.
Sous la pluie du stade Charléty, les élèves du lycée Jules-Garnier se sont livrés à un dernier entraînement sur le relais avant de se rendre à Limoges.

Conforter et brider dans un même élan les certitudes, tout en réduisant les incertitudes. L’exercice est délicat, mais Eric Reuillard semble être passé maître dans cette approche subtile. Ses athlètes, élèves du lycée Jules-Garnier, en ont encore eu la démonstration ces derniers jours. Alors que les championnats de France d’athlétisme des lycées s’ouvriront aujourd’hui à Limoges (Haute-Vienne), leur entraîneur professeur n’a une nouvelle fois rien laissé au hasard depuis leur arrivée en Métropole.

Bien sûr, ses protégés, tant chez les garçons que chez les filles, seront une nouvelle fois les grands favoris de l’épreuve, eux qui ne laissent que des miettes - et encore - à leurs adversaires depuis plusieurs années. « Mais si on arrive en se disant qu’on a déjà gagné, ce sera la défaite assurée, et je fais en sorte que tout le monde garde ça en tête, même si perdre, cela finira bien par nous arriver à nouveau… un jour », sourit le coach. Le plus tard possible, ils l’espèrent tous. A priori, ce ne sera pas pour cette année, notamment pour Esther Wejieme et ses coéquipières qui possèdent, sur le papier, une confortable longueur d’avance sur leurs adversaires.

Voyage dans le temps

Pour les garçons, emmenés par Pierre-Henri Poaniewa, la marge semble en revanche plus réduite et les dernières séances, sous la pluie parisienne à Charléty, puis sous le soleil retrouvé du stade Beaublanc de Limoges depuis hier, ont permis à Reuillard d’effectuer les ultimes réglages qui devraient leur permettre de s’imposer à l’issue des deux journées de compétition, jeudi et vendredi.

L’arrivée dans le Limousin n’a pas été que profitable sur le plan météorologique. Les lycéens ont eu droit, hier, à une visite particulièrement émouvante orchestrée par Cyril Morat, leur professeur d’histoire à Jules-Garnier, des vestiges du village d’Oradour-sur-Glane, détruit par les nazis en 1944. Un voyage dans le temps et dans l’horreur qui a secoué les Cagous. Mais place désormais à la compétition.

Ils sont en lice

Douze élèves sont en lice aujourd’hui et demain à Limoges pour tenter de remporter les 42e et 43e titres de champions de France scolaires du lycée Jules-Garnier. Une razzia commencée en 1985.

A. Bologna (poids)
G. Rossignol (800 m)
F. Konhu (200 m, triple saut)
J. Watha (100 m haies)
J. Wimian (triple saut, poids)
E. Wejieme (100 m, longueur)
B. Devillers (800 m)
R. Houmbouy (100 m, javelot)
P.-H. Poaniewa (100 m, disque),
F. Vahai (longueur, javelot)
W. Waiemene (100 m, javelot), U.Buama (110m haies, triple saut)
Frédéric Ragot

Mise à jour : 29 juin 2016

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique